Améliorer les capacités des gouvernements locaux à accéder au financement des projets climatiques
image de l'actualites
Du 31 mai au 2 juin, le FMDV, avec Kampala Capital City AuthorityCovenant of Mayors Sub-Saharan Africa (CoMSSA) et Espelia, a organisé un atelier à Kampala. Intitulé "Accès au financement des projets climatiques des collectivités locales en Ouganda", l'atelier a accueilli chaque jour plus de soixante participants.
Parmi les participants figuraient le conseil municipal de Kasese et les neuf gouvernements locaux composant le ‘Grand Kampala’, ainsi que des acteurs internationaux tels que l'UEl’FENUla BAfDCities AllianceGGGI ou USAIDL'événement s'est appuyé sur les activités de la phase III de CoMSSA et sur le Programme sur les finances locales intégrées pour le développement urbain durable (PIFUD).

Renforcer les capacités des gouvernements locaux en matière de préparation de projets, de solvabilité et de gestion financière est essentiel. Cela permet d’attirer des opportunités de financement vert de la part d'investisseurs nationaux et internationaux et d'offrir davantage de possibilités de réaliser des projets, depuis leur conception jusqu'à leur livraison. Comme le ministre d'État de Kampala et des affaires métropolitaines, Kabuye Kyofatogabye, a souligné, "les différents niveaux de gouvernement doivent s'engager à fournir des services locaux de qualité. C’est la base des approches participatives et innovantes pour lever les fonds nécessaires à l'investissement (...) pour parvenir à un développement urbain plus résilient et durable".


Pendant ces trois jours, les représentants des gouvernements locaux ont entendu des experts et participé à des discussions interactives afin de répondre aux questions essentielles sur la manière d'accéder au financement des projets climats. De même, les gouvernements locaux ont présenté certains de leurs projets en cours de réalisation.
Un projet qui s'est démarqué était celui, innovant, de gestion des déchets mis en œuvre par quatre municipalités : Makindye Ssagabagabo, Nansana, Kira et Entebbe.


Les déchets ont été identifiés comme étant un défi majeur en commun entre les quatre municipalités; au lieu de déverser les déchets dans des décharges, ce projet adopte une approche d'économie circulaire, transformant les déchets en énergie, en aliments pour le bétail, en compost etc., évitant ainsi de mettre la pression sur les décharges qui se remplissent rapidement. 


Grâce à cette approche systémique, les impacts positifs comprennent l'amélioration de l'habitabilité et de l'esthétique des municipalités, la création d'emplois et la réduction de maladies liées à la santé. Il était à la fois inspirant et encourageant de voir les gouvernements locaux s'unir pour travailler à un objectif collectif.


Le dernier jour de l'atelier, les partenaires du développement ont partagé des recommandations et discuté de partenariats possibles, notamment avec le ministère des Finances, de l'Eau et de l'Environnement et l'autorité nationale de planification, afin de renforcer la capacité des gouvernements locaux à accéder aux financements verts. 


Au cours des prochains mois, le FMDV continuera à travailler en collaboration avec les gouvernements locaux afin d'identifier et de préparer des projets. Ces projets seront ensuite présentés aux institutions de financement du développement en novembre, lors d'un forum d'investissement que le FMDV organisera à Kampala.



15/06/2022
Developed by dataflex