Institutions de financement des collectivités locales (SDBs) : FMDV et la Banque Africaine de Développement co-organisent une session pendant la conférence I4C
image de l'actualites
Organisée dans le cadre du récent partenariat entre le FMDV et la BAD sur le soutien aux institutions de financement des collectivités locales africaines, cette session a mobilisé un panel de praticiens et d’experts pour explorer les moyens de libérer le potentiel des SDB pour financer la transition urbaine en Afrique.
>>>> Regardez le replay de la session ici <<<<

Résumé de la session: Ces dernières années, le rôle des SDB dans la localisation des ODD et le suivi des contributions déterminées au niveau national (CDN) aux échelles locales a été reconnu dans les agendas internationaux, tels que le nouvel agenda urbain, le partenariat de Marrakech, le programme d'action d'Addis-Abeba. Des exemples réussis de SDB en Asie du Sud-Est et en Amérique latine montrent le potentiel de ces intermédiaires pour accélérer l’atteinte des objectifs de développement et améliorer la production de services urbains dans les villes. L'accès au financement est ainsi une condition préalable essentielle au développement. Il est estimé qu’il sera nécessaire de mobiliser dans les 15 prochaines années 50 000 milliards de dollars américains pour répondre aux besoins d’infrastructures urbaines dans le monde, dont une majorité sera au niveau local. De plus, on estime que l'écart d'investissement nécessaire pour assurer des infrastructures urbaines à faibles émissions et résilientes au climat se situe entre 9 et 27%. 

Les SDB sont des acteurs incontournables pour augmenter la capacité financière des gouvernements locaux à répondre à ces besoins. En plus d'être des intermédiaires financiers professionnels, les SDB ont également le potentiel d'être des instruments transformatifs pour ouvrir la voie au développement de marchés de l’emprunt pour les collectivités locales, pour renforcer leur solvabilité et accompagner leur accès aux marchés de capitaux nationaux et internationaux, notamment pour les collectivités locales secondaires. Les SDB peuvent également renforcer les capacités des villes et des régions sur le cycle de préparation des projets, notamment en développant leurs propres dispositifs. 

Elles peuvent également mobiliser des capitaux nationaux et agréger des données sur les portefeuilles de projets existants et leur niveau de maturité. En tant qu'acteurs nationaux bien établis et étroitement liés aux stratégies nationales de développement, elles peuvent fournir un soutien dès la formulation des projets mais également une ingénierie professionnelle et un financement en monnaie locale.

 En Afrique, les SDB sont cependant largement contraintes par des barrières juridiques, techniques et financières qui les empêchent de jouer ce rôle transformateur pour les marchés des finances locales. Cependant, ces dernières années, des dynamiques et des soutiens encourageants ont montré des signaux positifs pour renforcer leur rôle dans la structuration des marchés financiers et le financement d’infrastructures. 

Cette session a exploré les conditions et pré-requis pour permettre de libérer le plein potentiel de ces SDB pour soutenir la transition urbaine de l'Afrique.

Participants à la session :

Keynote speaker
  • Jean-François Habeau, Directeur Exécutif, FMDV
Panelistes:

  • Philippe Camille Akoa, Directeur Général du FEICOM and Président du réseau, RIAFCO
  • Lassina Coulibaly, Directeur Général de l’Agence Nationale D’Investissement des Collectivités Territoriales, Mali
  • Jeremy Groelick, Strategic Advisor, Green Finance Institute
  • Saloua Sehili, Chief Strategy Officer, Banque Africaine de Développement
Président de séance: 

  • Astrid R.N. Haas, Urban and Municipal Development Fund, Banque Africaine de Développement
18/10/2021
Developed by dataflex