Pour le 5e anniversaire de la COP 21, le FMDV obtient des avancées sur la finance climat des villes dans l’agenda des Nations unies
image de l'actualites
Le FMDV, à travers Carlos de Freitas, a présenté ses avancées et ses engagements dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de Paris à l'occasion de l’évènement de célébration des 5 ans de la COP 21 organisée à l’invitation de la mairie de Paris.


Le FMDV joue un rôle moteur dans la construction de l’agenda international de la finance climat des villes qui représentent 75% des émissions de gaz à effet de serre et dont les avancées seront décisives pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris. 

Le FMDV promeut des solutions structurantes dans le cadre du Partenariat de Marrakech pour l’action climatique qui fédère l’ensemble des acteurs non étatiques sous l’égide des Nations unies et des Champions de haut niveau de la COP (actuellement M. Gonzalo Muñoz pour le Chili et M. Nigel Topping pour le Royaume Uni).


Le volet établissements humains (villes) a adopté sous l’impulsion du FMDV des objectifs pour la finance climat des villes aux horizons 2021, 2025, 2030, 2040 (voir pages 4 et 23) en particulier : 
  • Le développement de hubs nationaux d’expertise financière portés par les Etats pour accompagner les villes dans la structuration de leurs projets climat et l’accès aux financements internationaux (sur le modèle du programme développé par le FMDV en accompagnement du ministère de l’Intérieur au Maroc)
  • Le renforcement des intermédiations financières nationales, en particulier des institutions de financement des collectivités locales (Subnational Development Banks – SDBs) pour mobiliser un mix de financements publics et privés et structurer le marché municipal dans le domaine des projets climats. Le FMDV qui soutient les SDBs depuis 2015 accompagne la structuration d’une Alliance globale des SDBs lancée lors du Sommet des Nations unies pour l’action climatique en septembre 2019 en tant que programme phare de l’initiative du Secrétaire général des Nations unies LUCI (the Leadership for Urban Climate Investment).
En parallèle des COP, le FMDV a mobilisé les acteurs publics et privés sur la finance climat des villes au niveau global. 

Il a en particulier organisé en 2016 le Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat (1400 participants) qui a adopté la feuille de route de Marrakech sur la localisation de la finance climat, ainsi que le Sommet climatique pour les dirigeants locaux et régionaux en préparation à la conférence des Nations unies Habitat 3 (800 participants) qui a adopté la déclaration de Mexico sur le financement du développement urbain.
 
Le FMDV a également assuré le secrétariat de la Cities Climate Finance Leadership Alliance

- CCFLA, coalition internationale de l’ensemble des acteurs engagés dans la finance climat des villes (organisations multilatérales, bailleurs, gouvernements nationaux, locaux, secteur privé) entre son lancement par le Secrétaire général des Nations unies en juillet 2016 et 2019.
 
En 2021 en préparation de la COP 26, il contribuera à l’élaboration d’une feuille de route du Partenariat de Marrakech sur la finance. 
10/12/2020
Developed by dataflex