La CCFLA présente la deuxième édition de son rapport phare sur la localisation de la finance climat : “Localizing Climate Finance, mapping gaps and opportunities”
image de l'actualites
Lundi 13 novembre, à l'occasion de la journée de dialogues de Haut Niveau sur la finance, le genre et l'ODD N°11 organisée dans le cadre de la COP 23 à Bonn, la Cities Climate Finance Leadership Alliance (CCFLA) a présenté la deuxième édition de son rapport phare : “Localizing Climate Finance, mapping gaps and opportunities”.  
Le rapport présente un aperçu global des réponses des membres de la CCFLA par rapport aux lacunes d'investissement dans les infrastructures résilientes au niveau infranational. 

Agissant comme un outil d'apprentissage continu, ce rapport présente un aperçu global des activités menées par les membres de la CCFLA dans le monde entier en soutient au développement et au financement des actions climatiques locales et infranationales. Il met en évidence la grande diversité de produits et services, financiers et non financiers développés - souvent dans le cadre d'une collaboration thématique, sectorielle ou intercommunautaire - par les membres de la CCFLA pour soutenir les villes et régions dans leurs investissements intelligents, notamment à travers la  préparation de projets (exemples : appui technique et financier pendant la phase de préparation des  projets ; conseil technique pour la planification et l’ingénierie financière des infrastructures durables ; programmes et financement existants, standards de résilience et durabilité, et certifications pour l'intégration aux marchés ; outils d'évaluation environnementale, sociale et de gouvernance ; programmes de formation pour la préparation de projets etc.).

Conformément aux cinq recommandations clés de la CCFLA (cf Rapport CCFLA 2015) pour combler les lacunes financières des gouvernements locaux et régionaux (GLR), ce travail de cartographie présente une analyse de la gamme globale d'initiatives qui contribuent à :

  • Surmonter le déficit en matière de préparation de projets en fournissant des solutions de renforcement de capacités en termes de stratégie et planification, ou une assistance technique adaptée aux administrations locales et régionales ;
  • Adosser les opportunités de matchmaking et établir des pipelines de projets susceptibles d’être financés ;
  • Soutenir les gouvernements locaux et régionaux dans l’accès aux marchés bancaires et financiers ;
  • Canaliser les financements climatiques vers les niveaux local et régional à travers une approche intégrée ;
  • Encourager l'intégration de la résilience et la durabilité dans l'action des gouvernements locaux et régionaux sur le climat ou dans la préparation de projet ;
  • Développer une ingénierie financière innovante pour une meilleure mobilisation des financements privés.
Environ 180 initiatives ont été identifiées dont 89 ont été cartographiées tout en ciblant le rapport entre l’urbain, l’infranational et le climat. Cette analyse a ainsi révélé que :

  • Les membres de la CCFLA proposent un total de 27 Instruments de Préparation de Projets (Project Preparation Facilities - PPF), dont 15 sont spécifiques aux villes, tandis que 25 opèrent au niveau du projet ou national ;
  • Le niveau d'action infranational est de plus en plus reconnu avec un nombre croissant de coalitions internationales dont l’action intègre une dimension infranationale et/ou urbaine ;
  • Un engagement récent et croissant des membres de la CCFLA avec 50% des initiatives qui ont commencé à être opérationnelles depuis moins de 2 ans ;
  • Les Banques Multilatérales de Développement (BMD) et les Institutions Financières de Développement (IFD) bilatérales ou nationales sont à l’origine de 50% des initiatives cartographiées. Cela démontre qu'elles sont proactives en faveur de la localisation de la Finance Climat, etqu’elles jouent un rôle central dans l'élaboration de modèles de financement pour les infrastructures résilientes. Elles pointent ainsi une tendance croissante au niveau des instruments des gouvernements centraux, à mieux intégrer les parties prenantes infranationales dans la mise en œuvre des NDCs (contributions nationales déterminées). 

La cartographie des initiatives des membres de la CCFLA qui soutiennent le financement des actions climatiques au niveau des villes et des régions, représente une étape stratégique pour renforcer la production et l'analyse de données, la convergence des efforts et la coopération entre les membres de la CCFLA et les autres coalitions.

Vous pouvez télécharger le Rapport ici.
13/11/2017
Developed by dataflex