Le FMDV et ICLEI organisent des “Dialogues sur les villes et les finances vertes en Amérique Latine”
image de l'actualites
Le FMDV et ICLEI ont organisé deux séances de travail dans le cadre de l’initiative “Dialogues sur les villes et les finances vertes en Amérique Latine ”, lors de l’atelier “Un siège dans la table globale” tenu à Quito, les 18 et 19 octobre 2017.
Cet atelier avait pour but de cartographier les opportunités régionales de « financement vert » pour l’adoption d’un agenda global pour la durabilité, de renforcer le lien entre les projets urbains et les opportunités de ces financements, et d’identifier et systématiser les expériences concrètes des gouvernements locaux en termes de financement d’initiatives durables.

Ces séances de travail ont été organisées à l’occasion de la “Rencontre internationale : Quito, un an après Habitat III”, tenue à Quito du 17 au 19 octobre 2017. Elles ont été conçues comme un espace de réflexion sur l’écart entre les besoins des gouvernements locaux et l’offre de financements verts disponibles, et comme une opportunité pour présenter des initiatives  concrèteset  créer de nouvelles passerelles de collaboration entre acteurs.

Axés sur trois thèmes: a) les opportunités régionales pour l’action, b) les partenariats publics-privés pour la durabilité  c) et les finances publiques durables, les discussions ont été enrichies par  les expériences de certaines villes d'Amérique latine.

Un large éventail d’acteurs se sont mobilisés à cette occasion, parmi lesquels figurent notamment : des institutions financières et de développement (CAF Équateur, la Banque de Développement de l’Équateur, Asobanca, CEPAL, PNUD, des banques commerciales),  des gouvernements locaux (Quito, CDMX, Montevideo, Río de Janeiro, Medellín, Córdoba, Montréal), et des réseaux de gouvernements locaux et régionaux (FMDV, ICLEI Amérique du Sud, AL-LAs, UCCI, Mercociudades, Cités Unies France, Metropolis, la Convention des Maires pour le Climat et l’Énergie et l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature -UICN).

Ces dernières années, le FMDV s’est engagé à renforcer le dialogue entre les villes et les institutions de financement vert en vue de faciliter la mise en œuvre de l’Agenda Global du Développement Durable au niveau local notamment via l’animation de la Cities Climate Finance Leadership Alliance-CCFLA et des propositions concrètes comme la Déclaration de Mexico et la Feuille de Route de Marrakech pour la localisation de la finance climat. 

ICLEI de son côté mène des actions telles que le Projet Stratégies de Développement Urbain à faibles Émissions (Urban LEDS), le Programme d’Actions Transformatrices- TAP- et la mise en œuvre de l’Agenda Global de Développement Durable au niveau local. 
30/10/2017
Developed by dataflex