5èmes assises de la coopération décentralisée : le FMDV modère la table ronde sur le changement climatique et l'énergie
image de l'actualites
Le directeur exécutif du FMDV, Jean-François Habeau, a modéré une table ronde axée sur le rôle des Conventions des Maires régionales pour faciliter la coopération décentralisée et promouvoir l'accès durable à l'énergie et les actions climat.
Les 10 et 11 juillet 2017, la Commission européenne et le Comité européen des régions ont organisé les Assises de la Coopération Décentralisée-Régions et Villes pour le Développement. Cette édition était axée sur le rôle crucial des autorités locales et régionales pour la localisation des objectifs de développement durable (ODD), dans la continuité du nouvel Agenda 2030 pour le développement.

Jean-François Habeau, était invité à modérer la table ronde sur le rôle des Conventions des Maires régionales dans l’appui à la coopération décentralisée pour la promotion de l'accès durable à l'énergie et des actions en faveur de l’environnement, en s’appuyant sur des idées issues des groupes « EU neighbourhood South » et Afrique Sub-Saharienne. 

Des représentants des gouvernements locaux et nationaux, ainsi que des Conventions des Maires régionales et d'autres réseaux et associations étaient invités à contribuer à la discussion sur la manière dont la coopération décentralisée peut fonctionner dans le domaine du climat et de l'énergie, ainsi que pour partager les bonnes pratiques des villes en développement et fournir des informations sur les possibilités de financement de l'UE et d'autres acteurs. La Convention des Maires pour le Climat et l’Energie regroupe des milliers de gouvernements locaux et régionaux volontairement engagées pour atteindre, voire dépasser, les objectifs énergie-climat de l’UE.

Au cours de la session, les intervenants ont identifié les avantages que la coopération décentralisée potentiellement facilitée par la Convention des Maires (en particulier les Conventions régionales d’Afrique subsaharienne et de « EU Neighbourhood South »), peut apporter à la coopération entre les villes.

D’un point de vue politique, l'accent a été mis sur le processus de conception et de mise en œuvre des plans climatiques territoriaux. La première partie de la session s’est intéressée à la manière dont les réseaux et les associations qui coordonnent l'action climatique pourraient s'appuyer sur une coopération décentralisée pour améliorer leurs actions. La deuxième partie fût l’occasion de présenter les bonnes pratiques et des exemples positifs de partenariats entre villes. Enfin, des recommandations politiques ont été proposées en s’appuyant sur des pratiques concrètes de coopération décentralisée sur la thématique de l'énergie durable dans le cadre de la Convention.

Jean-François Habeau a conclu la session avec un mot en faveur de l'intensification de la coopération entre les villes pour favoriser la localisation des ODD, en particulier en ce qui concerne l'accès à l'énergie et l'action climatique.
16/07/2017
Developed by dataflex